Présentation de l'APA-S :

20201110_091037

20201110_091037

000001956_600x400_c

000001956_600x400_c

20201110_091152

20201110_091152

20201012_114910

20201012_114910

Dk pulse logo SANS FOND

Dk pulse logo SANS FOND

20201110_091137

20201110_091137

20201110_091327

20201110_091327

20201110_091405

20201110_091405

Qu'est ce que l'APA-S ?

      Jean-Claude De Potter Professeur émérite des universités (2004) définit l’activité physique adaptée (APA) comme « tout mouvement, activité physique et sport, essentiellement basé sur les aptitudes et les motivations des personnes ayant des besoins spécifiques qui les empêchent de pratiquer dans des conditions ordinaires ». Les APA agissent au niveau fonctionnel en diminuant la déficience et les incapacités et au niveau social en réduisant les handicaps.

 

Les formations apparaissent dans les années 1970 au Québec puis arrivent en France dans les années 1980 au sein des unités de formation et de recherche en sciences et techniques des activités physiques et sportives (UFR STAPS). Les programmes en APA s’adaptent aux besoins et aux objectifs personnels des participants (personnes malades chroniques, en situation de handicap ou âgées). Ils respectent des principes techniques, sécuritaires, réglementaires, pédagogiques et éthiques. En tant que discipline d’enseignement l’APA s’appuie sur une approche globale (bio-psycho- sociale). Son action va permettre de compenser un déficit ou de le réduire et élargir la participation sociale des participants.

Rédigé par É. Chavignay

Effets Bénéfiques de l'Activité Physique sur les différentes pathologies:

Diabète de type 2:

Diminution de la  mortalité toutes causes

Diminution de la mortalité cardiovasculaire

Contrôle de l’équilibre glycémique (hémoglobine glyquée et sensibilité à l’insuline)

Augmente la capacité aérobie

Augmente la force musculaire

Contrôle du poids

Absence d’apparition ou d’aggravation des complications

Diabète de type 1: 

Augmente l'aptitude physique aérobie

Amélioration du profil lipidique

Augmentation de l’insulinorésistance

Diminution des besoins en insuline

Diminution de la mortalité cardiovasculaire, amélioration

de la composition corporelle

Amélioration de la qualité de vie 

Diminution de l'hémoglobine glyquée

Obésité:

 

Diminution de la masse grasse viscérale suite à un programme aérobie

Maintien du poids après perte initiale

Diminution de la mortalité toutes causes

Diminution du poids et du tour de taille

Pathologies coronaires:

 

Diminution de la ré-hospitalisation

Augmentation de la qualité de vie

Augmentation de la O2max, force musculaire, diminution de la pression artérielle,

Amélioration de la fréquence cardiaque de récupération

et des marqueurs biologiques

Augmentation de la qualité du sommeil

Diminution des symptômes anxiodépressifs

 

Insuffisance cardiaque chronique:

 

Augmentation de la qualité de vie

Augmentation de la V O2max et

amélioration des marqueurs biologiques

Diminution de la ré-hospitalisation

Artériopathie oblitérante des membres inférieurs:

 

Diminution de la mortalité globale et cardiovasculaire

Augmentation de la distance de marche

Amélioration de la qualité de vie

Amélioration de la V O2max  

Diminution des facteurs de risque cardiovasculaire et

des symptômes anxiodépressifs

 

Accident vasculaire cérébral:

 

Augmentation de la V O2max et  capacité fonctionnelle 

Amélioration de la qualité de vie

Amélioration des fonctions cognitives

Diminution des facteurs de risque cardiovasculaire et des récidives d’AVC

 

 

 

 

Bronchopneumopathie chronique obstructive:

 

Effets obtenus par le réentraînement à l’effort dans le cadre

de la réadaptation respiratoire :

Augmentation de la tolérance à l’effort général

Augmentation force et endurance des membres supérieurs  

Diminution de la dyspnée

Amélioration de l'état de santé et de la qualité de vie

Diminution du nombre d'hospitalisations et de leurs durées

Récupération plus rapide après une exacerbation

Diminution de l'anxiété et des dépressions associées à la BPCO

 

Asthme:

 

Augmentation aptitude physique aérobie (V˙ O2 max) et endurance

Amélioration capacité d’exercice (Puissance maximale)

Amélioration de la qualité de vie

Diminution des  symptômes (nombre de jours sans symptôme)

Diminution risque de bronchospasme post-exercice

Diminution de l'hyperréactivité bronchique

Augmentation du VEMS C

Diminution de l'état inflammatoire des voies aériennes

 

 

 

Cervicalgie chronique:

 

Diminution de la douleur

 

Lombalgie chronique:

 

Diminution de la douleur

Diminution des récidives

 Reprise des activités professionnelles

 

Arthrose des membres inférieurs:

 

Diminution de la douleur

Rhumatismes inflammatoires

 

Diminution de la douleur et augmentation des fonctions pour

la polyarthrite rhumatoïde (PR) et la spondylarthrite ankylosante (SPA)

Absence d’effets délétères (PR et SPA)

Amélioration de la qualité de vie (PR)

Augmentation de la capacité aérobie (V˙ O2max) pendant ou après traitement

Augmentation de la force musculaire

Diminution du poids, IMC et masse grasse

Diminution de la fatigue pendant et après les traitements

Amélioration de la qualité de vie

Diminution durée d’hospitalisation et complications

post-opératoires chez les patients atteints de cancer

broncho-pulmonaire avec activité physique en

pré-opératoire

Amélioration des capacités fonctionnelles en situation

métastatique

Diminution du risque de récidive

Diminution de  certaines douleurs liées aux cancers et aux traitements

Diminution de la neuropathie chimio-induite

Diminution de la toxicité cardiovasculaire

 

 

 

 

Dépression:

Diminution des symptômes dépressifs

Diminution symptomatologie anxio-dépressive consécutive

à une autre maladie chronique

Diminution des rechutes ou des épisodes dépressifs

 

Schizophrénie:

 

Améliorations des symptômes dépressifs

Amélioration de la qualité de vie

Amélioration de la condition physique

Diminution de l'obésité / IMC

Amélioration des symptômes positifs de la schizophrénie

Réduction des symptômes négatifs de la schizophrénie

Source en provenance de l'INSERM, 2019

© 2020 par Emmanuel Boulogne